Magie noire, rouge, blanche : les différences et les nuances

Parallèlement au monde matériel dans lequel nous habitons évolue l’univers de la magie. Cette science occulte se rattache au contexte physique que nous vivons tous les jours. En fonction des ondes interférentes, les différentes magies apportent et manifestent des résultats attendus. Cependant, la manipulation doit répondre à des impératifs précis et sans appel, sous peine de voir le contraire des incantations se produire.

La magie blanche

Bien plus qu’un simple concept de couleur, la magie blanche constituerait la science la plus ancienne, existant depuis bien avant la nuit des temps, utilisée depuis plusieurs millénaires seulement, et dont la maîtrise reste aléatoire. Elle se compose, se nourrit et distribue en même temps de l’énergie positive. Elle se distingue des différentes magies par le fait que son objectif consiste alors à faire régner l’amour et le bonheur au sens large, et à remplir le monde d’ondes positives. Son fonctionnement consiste à projeter de l’énergie naturelle issue des centres d’énergie vitale et à harmoniser celle-ci avec l’univers et tout ce qui y vit, comme l’homme et tous les êtres vivants naturels, physiques ou spirituels.

La magie rouge

Cette science découle de la première. Sa nuance se trouve dans ses parties techniques, puisqu’elle se tourne surtout vers la partie relative au sexe et à tout ce qui s’y rapporte. Si l’objectif consiste à acquérir et à maitriser le pouvoir spirituel, l’acte sexuel s’utilise dans cette science comme le moyen d’y accéder durant les cérémonies cabalistiques. Par rapport aux autres différentes magies, l’usage de substances corporelles est requis pour la réalisation de travaux occultes. Cependant, si le principe s’allie à la magie blanche dans le partage de l’amour et de la dispersion des ondes négatives par le bonheur suprême de l’orgasme, il peut également produire l’effet contraire si le pratiquant se focalise sur cet instant unique. Il peut alors au contraire ouvrir une voie vers l’obscurité.

La magie noire

Elle s’oppose purement et simplement à la magie blanche. En effet, de toutes les différentes magies, elle est la plus dangereuse si elle n’est pas maitrisée, et elle peut même se retourner contre son utilisateur. Elle se manifeste généralement par l’envoûtement et la possession, mais aussi en personnifiant tous les aspects sombres et maléfiques de notre inconscient, dans le but de faire du mal. Elle agit non seulement sur le spirituel, mais trouve sa force dans la réceptivité du physique et du matériel à ses maléfices.

Magnétiseur ou guérisseur : comment choisir ?
Pourquoi et comment provoquer la visite d’un ange gardien ?

Plan du site